Et si on arrêtait de lutter contre l'obscurité et qu'on propageait la lumière? ✨ Clique ici!

L’énergie, ce puits sans fond. Bullshit!

 

5 h 30 : entraînement et méditation.

6 h 30 : douche, habillage, coiffure et maquillage.

7 h : déjeuner et routine du matin avec les enfants.

7 h 45 : départ de la maison, puis arrêt au service de garde.

8 h 30 : arrivée au bureau.

8 h 30 à 12 h : enchaînement de rencontres, d’appels et de problèmes à régler.

12 h à 13 h : dîner avalé en vitesse, puis quelques courses à la pharmacie (Ti-Coco n’a plus de soie dentaire et Chéri, qui travaille à la maison, vient de te texter : il vient d’entamer le dernier rouleau de papier de toilette.)

13 h à 17 h : encore des rencontres, des appels et de nouveaux problèmes à gérer.

17 h : départ vers le service de garde, arrêt à l’épicerie (Le frigo est vide et il ne reste plus rien pour souper. Pas question de manger de fastfood.).

17 h 30 : cuisine.

18 h : souper, suivi de la vaisselle (Ouf! Les enfants ne vont pas encore à l’école… encore deux ans avant que les devoirs et leçons commencent.).

18 h 45 : routine du soir avec les enfants (jeu calme, bain, brossage des dents, histoire et… dodo).

19 h30 : lavage (Grand-Coco a du soccer demain et son uniforme est sale).

19 h 45 : préparation des lunchs pour demain.

20 h : lecture (Le développement personnel, c’est essentiel!).

21 h : un peu de travail… juste répondre à quelques courriels et terminer une présentation pour demain.

23 h : coucher

Et ça recommence jour après jour! Yes, toi, tu es une femme forte et productive. Pas question d’être fatiguée. Après tout, le café, c’est fait pour ça : donner un boost d’énergie le matin ou en mi-journée.

Bullshit! C’est aujourd’hui que je pète ta bulle…

 

L’énergie : une ressource renouvelable… mais pas inépuisable

Depuis les dernières années, j’ai sillonné les routes du Québec pour donner des conférences. Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Sept-Îles… des kilomètres, j’en ai parcourus encore et encore.

Et qu’est-ce qui peut arriver de pire à une conférencière? Tomber en panne. Donc, avant de partir pour un long voyage, j’envoie toujours ma voiture au garage pour une vérification générale, histoire d’être certaine d’avoir une auto en parfait état. Et sur la route, inutile de vous dire que je dois arrêter pour faire le plein une fois de temps en temps. Une panne sèche sur l’autoroute, non merci!

Et si tu prenais soin de toi aussi bien que de ta voiture? Ton essence à toi, c’est ton énergie et ton équilibre psychologique. Et pour maintenir leur niveau au top, tu dois répondre à tes besoins.

 

Les 4 besoins psychologiques de base

Pour atteindre et maintenir ton équilibre psychologique, tu dois combler 4 besoins de base. Ton bien-être en dépend. Derrière des émotions (tristesse, colère, frustration, peur, inquiétude…) et des symptômes dérangeants (tensions, angoisse, insomnie, mal de tête…) se cachent des besoins non assouvis.

1er besoin : l’affection

La chaleur humaine, c’est essentiel à ton équilibre. Si tu en manques, la tristesse s’installe et finit par laisser la place à la déprime.

Le combustible qui nourrit ton besoin d’affection : l’attention, le respect, le soutien, le contact physique affectueux et la considération.

2e besoin : le ressourcement

Lorsque tu te ressources pendant 30 minutes, tu recharges tes batteries d’énergie psychologique.

Le combustible qui nourrit ton besoin de ressourcement : le jeu, les activités artistiques (danse, chant, peinture, photo… Psit, pas besoin d’avoir du talent!), les activités de plein air (randonnée, vélo, kayak…) et les activités spirituelles (méditation, yoga, tai-chi…).

3e besoin : le repos

Même si c’est essentiel, ici, je ne parle pas de dormir. Je parle plutôt de repos psychologique. C’est lorsque tu mets la switch à off et que ton hamster arrête enfin de spinner dans ta tête.

Le combustible qui nourrit ton besoin de repos : lire un bon livre, écouter une série captivante, te faire masser, passer une soirée entre amis...

4e besoin : l’évacuation des déchets psychologiques

Eh oui, on a tous du pipi et du caca psychologiques! Si tu ne les évacues pas, tu vas finir par t’empoisonner.

Les larmes que tu retiens (ton pipi psychologique) et les mots que tu contiens (ton caca psychologique) représentent les déchets psychologiques que tu dois évacuer.

Tu as envie de pleurer, alors pleure. C’est aussi simple que ça. Tu n’as qu’à respecter l’intensité de tes pleurs (n’essaie pas de les contenir) et à respirer en gonflant d’abord le ventre, puis la poitrine. Cette respiration, lente et profonde, favorise l’évacuation complète de tes larmes.

Même si toute vérité n’est pas bonne à dire, tu dois évacuer les mots que tu retiens. Et pour que l’évacuation soit réussie, tu dois dire à voix haute tout ce que tu penses à la personne concernée, sans qu’elle ne soit présente et sans censure. Alors, oui, je t’annonce que parler seul à haute voix, c’est sain.

 

Les signaux d’alarme

Si tu ne réponds pas à tes 4 besoins psychologiques de base, une lumière s’allumera dans ton tableau de bord. Le premier signal, c’est une baisse d’énergie, de vitalité. La lumière s’allume.

Si tu ne fais rien pour remédier à la situation, une alarme retentira : une émotion surviendra, puis des symptômes physiques se manifesteront.

En somme, ton hygiène psychologique est aussi importante que ton hygiène physique (boire, manger, dormir, se laver…). Et c’est TA responsabilité de t’en occuper.

Dès qu’une lumière s’allume dans ton tableau de bord, prends le temps d’analyser ce qui se passe et de prendre du temps de qualité pour toi. Plus vite tu arrêtes pour te nourrir d’affection, te reposer, te ressourcer ou évacuer tes déchets psychologiques, moins tu devras arrêter longtemps.

 

Un muscle de l'estime de soi

Lorsque tu nourris tes 4 besoins psychologiques de base, tu es fidèle à tes besoins. Chaque fois, tu gagnes des points d'estime.

Lorsque tu négliges tes besoins, malgré tes alarmes, tu perds des points d'estime.

Savais-tu qu’il existe 30 muscles à développer pour booster ton estime de soi? Ces muscles sont répartis en 7 catégories :

  • Me traiter avec bienveillance
  • M’entourer avec soin
  • Être fidèle à mes émotions
  • Être fidèle à mes besoins
  • Être fidèle à mes limites
  • Être fidèle à mes valeurs
  • Être fidèle à mes rêves et aspirations

Tu veux connaître les 30 muscles de l’estime de soi? Clique ici pour les découvrir dès maintenant.

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.