Défi Confiance 21 : Les inscriptions sont ouvertes. Grand départ : 24 janvier 2022.

Dépasser le sentiment d’impuissance

 

Toi, moi, les autres… Nous, les humains, on n’aime pas ça se sentir impuissant. On a besoin de sentir qu’on a du pouvoir sur les choses. Mais quand on se retrouve dans une situation sur laquelle on n’a aucun pouvoir, on se sent impuissant. La pandémie. Un enfant qui lâche ses études. Un parent qui tombe malade. Un conjoint qui perd son emploi. On ne sait pas comment composer avec ces situations ou comportements hors de notre contrôle. Alors, comment peut-on réagir pour dépasser ce sentiment d’impuissance?

 

Un deuil en deux étapes

Quand on se sent impuissant, en réalité, c’est qu’on a un deuil à surmonter : le deuil de son pouvoir. Quand on fait un deuil, on doit absolument passer par deux étapes : la révolte et les larmes.

Révolte-toi! Oui, oui, tu as bien lu. Si tu veux dépasser ton sentiment d’impuissance, c’est important que tu te révoltes ouvertement à haute voix. Tu n’as pas besoin d’accepter la situation avec résignation. Moi, je t’invite à faire tout le contraire. C’est important que tu te permettes de dire que ce qui t’arrive, ça te fait 💩 et ça t’écoeure.

En fait, le pouvoir que tu as, c’est celui d’exprimer ta révolte haut et fort. Révolte-toi contre la vie, ton ex, ton patron… jusqu’à ce que la peine te sorte par les tripes.

Alors à ce moment, c’est le temps de pleurer ta vie! En effet, après la révolte, tu peux t’attendre à ressentir beaucoup de peine. Quand tu auras exprimé ta dernière parcelle de révolte, un flot de peine va t’envahir.  Je sais, pleurer à m’en donner mal à la tête, ce n’est pas mon activité préférée moi non plus. Mais c’est bon signe : ça signifie que tu avances dans le deuil de ton pouvoir et que tu t’approches de l’acceptation.

Imagine que tu fais une randonnée et que tu te perds dans le bois. Ça fait des heures que tu marches et que tu as mal aux pieds. Fatiguée et découragée, tu te couches en boule en plein milieu du sentier. Tu seras toujours perdue. Tu auras encore mal aux pieds. Ce n’est pas comme ça que les choses vont s’arranger.

Eh bien ta vie, c’est comme un sentier. Plutôt que de t’écraser et de te coucher en boule dans ton lit, lève-toi et chiale. Oui, c’est important de te révolter à voix haute et ensuite, de pleurer sans retenue. Mais tu n’es pas obligée de faire ça devant quelqu’un. Tu peux le faire seule. Imagine un responsable (la vie, Dieu, n’importe qui…) et parle-lui. Pas seulement dans ta tête : avec des mots, haut et fort. 

Si ça t’aide, tu pourrais d’abord écrire. Écrire à la vie, écrire à dieu, à qui tu veux. Assure-toi ensuite de ne pas négliger le plus important : lis à voix haute.  

 

Après l’acceptation, l’adaptation

En te révoltant, tu vas évacuer de la colère. Ce qui te mènera à la peine, que tu évacueras aussi, en pleurant. Beaucoup. En fait, les larmes, c’est comme de l’acide gastrique psychologique qui te permet de digérer la situation qui t’arrive, ton impuissance. Et quand tu digères, ça fait de la place pour autre chose. C’est ce qui va t’amener à l’acceptation et t’éloigner de la détresse et de l’impuissance.

L’acceptation ne veut pas dire que tu aimes la situation. Ni que tu es d’accord pour que ça t’arrive. C’est plus comme une « admission ». Tu admets que ça t’arrive et tu admets que tu ne peux pas changer la situation. Une fois cette réalité acceptée, admise, tu seras prête pour la suite.

Et maintenant, quelle sera la prochaine étape? L’adaptation. Tu seras prête à mettre en place ce qu’il faut pour t’adapter à la situation sur laquelle tu n’as aucun pouvoir.

Enfin, rappelle-toi que l’important dans la vie, ce n’est pas la grosseur de la vague, c’est l’équilibre du marin. Tu n’as pas de pouvoir sur la vague et les tempêtes qui s’en viennent, mais tu as du pouvoir sur l’équilibre que tu as dans ton bateau pour traverser les événements. Sur ton bateau, c’est toi qui es maître. C’est toi qui vas décider comment affronter la vague.

 

Tu as besoin de lâcher prise sur une situation, mais tu ignores comment faire? Je te propose un outil gratuit dans lequel tu découvriras 10 choses que tu devrais savoir à propos du lâcher-prise.

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.